RETOUR
aux
CHRONIQUES
Poésie...

Le bonheur vert
Auteur :Geneviève COMTE
Le bonheur vert

Mais non, ça ne doit pas être si difficile
On dit fleur ou fruit
Et des arômes et des douceurs de pétales et de pulpe
S’exhalent et m’enlacent.
Douces et vireuses
Elles me disent : sois heureux.

Mais non, ça ne doit pas être si difficile
Je dis vent et bourrasque
Et brise qui murmure
Et coulis qui s’éteint.
La girouette qui geint
Apaise mes colères
Et me souffle tout bas : sois heureux

Mais non, ça ne doit pas être si difficile.
Cascade et eau dormante me coroient et me ripent.
Et jaillissent et ondulent
Des sources et des étangs.
Je m’immerge et me trempe
Et l’eau suinte pour moi : sois heureux.

Mais non, ça ne doit pas être si difficile
Prendre l’arbre à plein bras
Et planter, et semer
Chanter sous la tonnelle, danser dans le vallon .
Chenus ou filardeaux, douçains et sauvageons
Les sylves ont fredonné pour moi : sois heureux.

Mais non, ça ne doit pas être si difficile
Je claironne : soleil, se réveillent Osiris, Phébus et Mithra
Qui de forces dorées couronnent l’univers étincelant,
Et réveillent mes yeux endormis sur mes rêves
Effacent de ma nuit mes brûlantes peines
Et d’or et de lumière clament très fort : sois heureux

Chanvre, plainte et déchirure
Et velours ou tendresse
Et clémence ou satin,
Que te louangent toutes les fleurs, toutes les eaux,
Tous les vents, tous les fruits, et les arbres dressés
Et le soleil radieux et les racines obscures.

Que la nature toujours à ton oreille vigilante,
Doucereuse et pateline
Cassante et dévorante
En une mélopée gracieuse, en un cri proclamé
Te dise, oui, te dise :
Homme, sois heureux..

La poésie de Geneviève.  mars 2015

Le Blog de Geneviève